14 Décembre 2017 – Soutenance de thèse, Aurélia Desplain

13 h30 Salle du conseil, campus Victoire

Madame Aurélia DESPLAIN, Ethnologie - Option Antropologie sociale et culturelle, soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés: Les filles du café Pour une anthropologie de la fabrique du sujet dagongmei et de son empowerment, Kunming province du Yunnan, Chine, dirigés par Monsieur Marc-Eric GRUENAIS

Composition du jury proposé:

  • M. Marc-Eric GRUENAIS Université de Bordeaux Directeur de these
  • Mme Monique SéLIM IRD Rapporteur
  • M. Gilles GUIHEUX Université Paris Diderot Rapporteur
  • Mme Elisabeth HOFMANN Université Bordeaux Montaigne Examinateur

Mots-clés : Travailleurs migrants chinois, dagongmei, empowerment, entreprise socialement, responsable entreprise socialement responsable, individualisation, Chine

Résumé

Littéralement « petite soeur travaillant pour un patron », le terme dagongmei désigne la main d’œuvre chinoise féminine salariée non qualifiée composée de jeunes filles non mariées souvent originaires de milieux ruraux, et migrant hors de leur village, parfois hors de leur province pour trouver un emploi. Les dagongmei représentent une catégorie de travailleuses précaires, main d’oeuvre occasionnelle facilement interchangeable produite par les politiques de développement économique de la Chine au cours des quatre dernières décennies. Depuis les années 90, la médiatisation de scandales sur les conditions de travail des sujets dagong retentit en Chine et au niveau international, appelant les entreprises à repenser leur rôle social. D’autre part, face aux inégalités socio-économiques et politiques qui déterminent les parcours actuels des Chinoises, le gouvernement adopte un positionnement s’affichant comme résolument en faveur de l’empowerment des femmes. Cette thèse porte sur un groupe de jeunes femmes issues de villages ruraux de la province du Yunnan et employées à Kunming dans une entreprise à capitaux étrangers se définissant comme fonctionnant de manière socialement responsable et pourvoyeuse d’empowerment pour ses employées. Si le projet de modernité et de mondialité de la Chine a façonné de nouveaux sujets-travailleurs dagongmei et dagongzai, par la transformation de corps de migrants ruraux en corps de travailleurs industriels, quels sujets dagongmei un projet d’entreprise
socialement responsable se propose-t-il de contribuer à produire ? Comment penser les processus d’individualisation au sein de groupes subalternes selon une perspective prenant en compte les rapports sociaux de sexe ?

Localisation de l’événement

Itinéraire