03 Décembre 2015 – Soutenance de thèse de Marianick Pichon

13 h30 Salle du Conseil, Université de Bordeaux (Site Victoire)

La soutenance de thèse intitulée "Éléments pour une modélisation des déterminants anthropo didactiques de l'éducation thérapeutique du patient dans la médecine de proximité. Cas des maladies cardiovasculaires" aura lieu jeudi 3 décembre 2015 à 13h30, Salle du Conseil.

Composition du jury :

  • Marie-Pierre CHOPIN, Professeur à l’Université de Bordeaux, président
  • Sylvie FAINZANG, Directrice de recherche à l’InsermInstitut national de la santé et de la recherche médicale , rapporteur
  • Marc-Éric GRUÉNAIS, Professeur à l’Université de Bordeaux, directeur de thèse
  • Éliane ROTHIER-BAUTZER, Maître de conférences HDR à l’Université Paris-Descartes, rapporteur
  • Bernard SARRAZY, Professeur à l’Université de Bordeaux, directeur de thèse
  • Joris THIEVENAZ, Maître de conférences à l’Université Pierre et Marie Curie

Résumé :

La question de l’observance non-médicamenteuse est primordiale dans la prise en charge des maladies cardiovasculaires chroniques. Des programmes d’éducation thérapeutique du patient (ETP) sont proposés aux patients afin de les aider à « mieux vivre avec leur maladie » (OMS, 1998). Leurs évaluations sont toutefois décevantes : ils touchent peu de patients et sont peu efficaces.

Cette étude porte sur deux populations : des patients (N=19) et des médecins généralistes (N=14). Elle se base sur des entretiens menés auprès des uns et des autres ainsi que des observations de consultation et de séquences de vie quotidienne. Nous en avons extrait une analyse qualitative approfondie ainsi que des éléments quantitatifs afin de mener à bien des analyses factorielles. Le croisement de ces données permet dans un premier temps de mettre en évidence la diversité des Arrière-plans (Searle, 1982, 1985) susceptibles d’influencer la transformation des conduites des patients et d’en construire une typologie. Elle établit ensuite quatre styles thérapeutiques, pratiqués par les médecins généralistes lorsqu’ils sont confrontés à ce type de patients.

L’étude de la rencontre de cette diversité anthropologique avec ces différents styles montre que, malgré une configuration plus propice que celles des programmes hospitaliers, la rencontre éducative entre médecine de proximité et patients cardiovasculaires ne se fait pas, ou ne se fait que sous certaines conditions bien fragiles. Son analyse sous l’angle anthropodidactique permet toutefois d’ébaucher de nouvelles formes d’ingénieries didactiques pour l’ETP et de donner de nouvelles pistes pour la formation des soignants.

Mots-clés : Théorie des situations didactiques ; anthropologie de la santé ; éducation thérapeutique ; observance ; transformation des modes de vie ; styles thérapeutiques ; médecine générale ; maladie cardiovasculaire ; relation thérapeutique

Localisation de l’événement

Itinéraire