02 Mars 2017 – Séminaire général du LAM

14 h30 Amphithéâtre de la Maison des Suds, campus Pessac

Guillaume Blanc est actuellement post-doctorant à l’EHESS et chercheur associé à l’Institut des mondes africains (IMAF). Il présentera son ouvrage : Une histoire environnementale de la nation. Regards croisés sur les parcs nationaux du Canada, d’Éthiopie et de France

Paru en 2015 aux Publications de la Sorbonne, le livre veut démontrer que la nature, espace convoité, support de représentations contradictoires, est un objet d’enquêtes qui permet de relire l’histoire politique et culturelle des sociétés. Partant d’une échelle régionale et raisonnant de manière transnationale, l’ouvrage entend établir une généalogie du  processus de patrimonialisation du vivant. Des périmètres spécifiques ont été définis puis utilisés, le plus souvent au détriment des populations rurales. Les parcs, au-delà de leur vocation de conservation de la nature, sont des instruments mobilisés par les États pour construire et renforcer les imaginaires nationaux. Ainsi, la nature « préservée » n’est pas une donnée biologique mais elle est construite socialement.

L’espace mis en parc est toujours le vecteur d’un grand récit dans lequel un rapport spécifique à l’environnement dessine les contours idéels et matériels de la nation. Au Canada, pays à faible profondeur historique et à forte division culturelle, le parc procède d’une naturalisation de la nation, immense et immuable. En France, prenant l’exemple du parc national des Cévennes, l’auteur souligne la volonté de pérenniser la mémoire d’une ruralité ancrée dans le passé, rassurante pour des citadins pris dans la temporalité et les incertitudes d’un monde de vie traversé par de vastes mutations. Dans le cas éthiopien, il s’agit de construire une légitimité face aux organisations environnementales internationales, tout en apportant la preuve que l’État-nation en construction est capable de préserver une parcelle de l’Eden africain tout en se faisant obéir de la population locale, déplacée ou mise en demeure de rompre avec le modèle de ruralité antérieur.

Lien du site http://www.lam.sciencespobordeaux.fr/fr/evenement/seminaire-general-24

Discutante : Rozenn Nakanabo Diallo, maître de conférences en science politique à l’IEP de Bordeaux (LAM).

Localisation de l’événement

Itinéraire