14 Mars 2018 – L'ethnopragmatique, Myriam Congoste

17 h30 Salle des séminaires, campus Victoire

Depuis peu, l'apparition du terme d'ethnopragmatique exprime l'intérêt croissant pour les questions qu'elle soulève, et surtout, pour les manières dont elle les résout. L'expression a été utilisée pour la première fois dès 1993 – semble-t-il - par Alessandro Duranti qui a formé un « mot valise » pour réunir deux traditions antérieurement séparées, d'un côté, l'anthropologie, discipline à laquelle il se rattachait par ses enquêtes, et de l'autre, la pragmatique du langage, type de linguistique développée à la suite de Wittgenstein et d'Austin.

Myriam CONGOSTE, Les limites du risque en anthropologie.

Localisation de l’événement

Itinéraire